"Sejan a eu trois enfants de ce mariage, dont une fille au destin tragique. Condamnée à mort, cette enfant, étant encore vierge, ne pouvait être exécutée par le bourreau, ce dernier la viola pour ne pas ombrager les dieux puis la tua (Tacite, Suétone)"

Chez ces gros cons de Romains ...